Qui sommes nous ?

Actualités

Documentation

Liens

Nous contacter

Valorisation du liège

 

 

Valorisation du liège

Le liège est l’écorce extraite du chêne-liège, écorce qui a la faculté unique au monde de se renouveler.
Cette récolte, appelée levée de liège, se fait donc sans couper l’arbre et sans lui porter atteinte.

Cette écorce, composée de milliers de cellules mortes, le protège du feu ce qui fait du liège un matériau très résistant au feu et à l’usure en général : inerte, il n’attire pas les insectes ni les champignons et ne se dégrade pas.

Il est abondant sur le pourtour méditerranéen et en France, il est surtout présent dans le Var, en Corse, et dans le sud-ouest (Pyrénées-Orientales, Landes).
Le liège s’appelle Cortiça en portugais, Corcho en Espagne, Sughero en italien, Suro en catalan,… et cork en anglais !

En plus de sa résistance au feu, le liège offre de formidables qualités d’isolation tant du froid que du chaud, tant thermique que phonique.

Les filières économiques issues du liège

Le secteur de la bouchonnerie, à l’échelle mondiale, est le principal débouché pour le liège.
C'est le liège de meilleure qualité, le liège dit « femelle », généré par des récoltes régulières (tous les 9 à 15 ans selon les régions), qui est recherché et qui permet de dégager les plus forts bénéfices.

A l’inverse, le liège « mâle » jamais prélevé se vend mal et généralement n’est pas exploité par manque de débouchés.
Et pourtant, c’est bien en exploitant une première fois le liège mâle qu’on obtient du liège femelle, garant de produits à plus forte valeur ajoutée.

L’intérêt pour la forêt

Trouver des débouchés au liège mâle ou au liège femelle oublié devenu trop épais est un enjeu fondamental pour les massifs varois car ce liège y est majoritaire.
La vente de ce liège contribue au maintien et à la bonne gestion des peuplements forestiers, car le chêne-liège a besoin de la main de l’homme pour se maintenir et se régénérer.

Elément de décor
Les planches de liège sont utilisées comme éléments de décor naturels dans les vivariums, les aquariums ou dans les serres.
Support de culture
Le liège mâle est un très bon support pour les plantes épiphytes tropicales ou les orchidées.
En effet, il offre de nombreux trous et crevasses permettant aux racines de s'ancrer rapidement au support et offrant une bonne rétention d'eau.

En même temps, le matériau est léger, aéré et modulable ce qui est bien pratique pour les suspensions ou pour recréer des arbres artificiels.

Enfin, il reste bien stable dans le temps, quelques soient les conditions d'humidité et de température.
La décoration florale
Avec des petits morceaux ou avec la planche entière de liège, les fleuristes peuvent fabriquer des belles compositions.

On le voit aussi apparaitre dans des tableaux végétaux.
La couasse
Traditionnellement, dans le Var, les planches creuses de liège prélevées des arbres sont transformées en « couasses », pour en faire un plat à crudités, pour présenter la bouillabaisse ou des fruits.
La ruche
Mais aussi l’isolation, en plein développement
Ses caractéristiques en isolation le font se décliner en toute une gamme d’isolants, en rouleau, en panneau, en vrac…

Le liège broyé en vrac, brut, est le seul produit fabriqué dans le Var.
Panneaux et rouleaux de liège aggloméré sont produits dans le sud-ouest de la France et à l’étranger.
Le liège traité thermiquement, dit noir, ne provient que du Portugal ou d’Algérie.

 Mentions légales